Actualité recherche

10 septembre 2018ContactBrigitte Guigou

L'IAU joue un rôle de « passeur » entre la recherche, l'enseignement supérieur et le monde professionnel de l'aménagement, de l'urbanisme et de l'environnement. Tisser des liens, développer et mieux structurer nos partenariats avec les chercheurs et les universitaires est un enjeu important. La rubrique IAU passeur de recherche valorise ces partenariats et propose une sélection de l'actualité de la recherche francilienne dans les domaines d'expertise de l'Institut. Retrouvez ci-dessous les dernières actualités.

Actualité
novembre 2018

À la une

Les trois lauréats 2018 du prix de thèse sur la ville

Organisé par le PUCA, l’APEREAU Internationale et l’Institut CDC pour la Recherche/Caisse des Dépôts, le Prix de thèse sur la ville récompense les meilleures thèses de doctorat soutenues en France ou à l’étranger, rédigées en langue française, et traitant de la ville. Virginie Malochet, sociologue à la mission prévention sécurité de l'IAU et membre du jury 2018, y représentait l'IAU.

Comme à chaque édition, les trois thèses primées témoignent de la richesse et de la vitalité de la recherche urbaine. Hasard du palmarés 2018, toutes partagent un même horizon géographique, la France, et s'appuient sur des terrains franciliens. Elles portent sur des objets qui recoupent des champs d’étude de l’IAU : habitat social, migrations, entrepreunariat, gestion de l’espace public – pour ne donner que quelques mots clés.

Grand Prix : la thèse en géographie de Matthieu Gimat, “Produire le logement social. Hausse de la construction, changements institutionnels et mutations de l’intervention publique en faveur des HLM (2004-2014)”, soutenue à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Cette thèse s’appuie sur trois intercommunalités (Boulogne-sur-Mer, Val-de-Bièvre et Bordeaux) pour expliquer la hausse significative de la production de logements locatifs sociaux sur la dernière décennie. Dans un contexte paradoxal de forte augmentation des prix fonciers et immobiliers, cette hausse résulte d’un ensemble disparate d’ajustements institutionnels liés à la mutation des plans de financement (mobilisation croissante des fonds propres), à la diversification des compétences et à l’extension des périmètres d’intervention des organismes. À travers une argumentation robuste, nourrie de données statistiques et d’entretiens, l'auteur met en évidence des évolutions dans les modalités de spatialisation et de négociation des opérations avec les collectivités territoriales en particulier.

Prix spécial : la thèse en géographie de Zhipeng Li, soutenue à l’Université de Poitiers, est consacrée à la diaspora Wenzhou en France (spécialement en région parisienne) et à ses relations avec la Chine (plus précisément avec la province du Zehjiang). Elle interroge la circulation transnationale des modèles économiques et donne à voir une articulation forte entre des réseaux migratoires et des réseaux commercants qui, au final, tendent à se confondre. Ce travail fouillé, très finement documenté, met l’accent sur les liens réciproques entre les deux pays. Zhipeng Li analyse l’organisation économique, sociale et spatiale d’une diaspora entrepreunariale étudiée non pas seulement du point de vue de son histoire et de son intégration dans la société d’accueil, mais aussi à travers son influence sur le développement de la région d’origine.

Prix spécial, la thèse en sciences politiques de Julie Vaslin, “Esthétique propre. La mise en administration des graffitis à Paris de 1977 à 2017”, soutenue à l’Université de Lyon 2. La thèse décrypte le processus de mise en administration des graffitis par la Ville de Paris entre 1977 et 2017. À partir d’une enquête fournie (archives, entretiens, observation exploratoire, photos), elle illustre l’évolution des pouvoirs urbains et les enjeux du gouvernement des espaces publics, à la croisée de plusieurs catégories d’action relativement poreuses (propreté, sécurité, culture, tourisme). D’abord perçu comme une souillure, le graffiti fait l’objet de dispositifs d’effacement ; il est traité dans le cadre de politiques de propreté qui servent de levier dans la lutte contre le sentiment d’insécurité et véhiculent une certaine vision de l’ordre social dans la ville. Puis, à partir des années 2000, le graffiti fait également l’objet de dispositifs d’encadrement valorisant de nouvelles esthétiques urbaines ; défini comme un objet culturel, il devient un support pour travailler l’image de marque et renforcer l’attractivité touristique des quartiers populaires.

Agenda

Aucune actualité disponible.

Nos partenariats avec la recherche et l'enseignement supérieur

"Questionnements et apprentissages autour des données locales dans trois métropoles" : un dossier du CIST

Les flux de données massifs et hétérogènes soulèvent de nombreux questionnements conceptuels et méthodologiques en ce qui concerne la manipulation d’informations géographiques qui portent à la fois sur l’espace, le temps et la thématique. Le projet "Grandes métropoles" du Collège International des Sciences du Territoire (CIST) se propose de dépasser une approche naïve des faits bruts et d'offrir aux acteurs une information utile en termes d’analyse territoriale. Pour cela deux hypothèses délicates doivent être levées :
1. L’interopérabilité des thématiques : beaucoup de croisements d’indicateurs habituellement disponibles « en silos » sont complexes à mener en raison de l’hétérogénéité de la géométrie des objets, ce qui peut conduire à un déficit de gouvernance territoriale intégrée et transversale.
2. La comparabilité spatiale et temporelle au niveau local : la pauvreté des comparaisons entre métropoles est souvent liée à une difficulté d’harmonisation des données dans l’espace et le temps.

La publication de ce dossier (mars 2018, n°6) retrace brièvement les principaux travaux menés jusqu’à présent dans le cadre de ce projet transversal Grandes métropoles du CIST. Paris, Chicago et Mexico sont les trois espaces étudiés. Pour la métropole parisienne, le MOS (mode d’occupation des sols) de l’IAU ÎdF est utilisé.

Consulter le dossier

Interventions d'experts IAU

- Cécile Diguet, urbaniste à l'IAU, et Fanny Lopez, maîtresse de conférences en Histoire et théories de l'architecture et de l’urbanisme à l’École d’architecture de la ville et des territoires (l’Eav&t) à Marne-la-Vallée, interviendront sur le thème "Smart city, nouvelle cité idéale" dans le cadre de la prochaine édition "Grand Paris, histoires et futurs", le 3 octobre de 8h30 à 10h30, à l'espace fondation EDF, 6 rue Récamier, 75007 Paris.

Voir aussi

Restitution du séminaire ESPON sur les stratégies nationales et régionales de planification territoriale

Un séminaire sur les stratégies nationales et régionales de planification territoriale a été organisé le mercredi 28 mars 2018 dans le cadre de la mission du RIATE de Point de Contact du programme ESPON en France à l’Université Paris Diderot, en collaboration avec les autorités du programme ESPON.

Les échanges de la journée ont porté sur la thématique de l’élaboration des documents de planification régionale au sein des territoires européens, avec un focus sur le cas français des SRADDET et un élargissement des discussions vers les exemples irlandais, flamand, wallon et luxembourgeois, ayant permis d’identifier des enjeux-clés communs aux régions et pays représentés. La seconde partie de la journée a été dédiée à la présentation de trois projets ESPON s’intégrant dans la thématique, les projets COMPASS, ReSSI et ACTARA.

Enfin, le dernier temps de l’événement a été structuré en discussions de groupes, l’occasion pour le public et les intervenants d’échanger sur les apports de la journée et d’aller plus loin dans l’analyse, notamment sur la question de l’engagement des acteurs territoriaux dans la mise en œuvre des stratégies d’aménagement.

Pour en savoir plus

Blog "Production urbaine et marché. Actualité de la recherche sur le développement des villes"

Ce blog du groupe de recherche "Production Urbaine et Marchés" du Labex « Futurs Urbains » (Université Paris-Est) propose d’explorer les dynamiques immobilières à l’œuvre dans les villes, ainsi que les rapports de pouvoir qui structurent la production urbaine notamment à travers les nouvelles formes de coopération « public-privé ».

Il restitue le détail des évènements organisés par le groupe ainsi que les synthèses des derniers travaux publiés par ses chercheurs. Plus généralement, il propose  un état des débats scientifiques internationaux menés sur les questions économiques et politiques rattachées à la construction de la ville.

Consulter le blog

La revue en ligne Métropolitiques publie un dossier sur "La production urbaine en chantier"

Alors que les appels à projets innovants (API) connaissent un succès croissant dans le champ de l’aménagement urbain, un dossier de la revue en ligne Métropolitiques s’interroge sur la genèse, les enjeux et les écueils de cette démarche, en croisant les points de vue de ses initiateurs, des acteurs qui y participent et des chercheurs qui les étudient. Voir notamment l'article "La production urbaine en chantier : héritages, enjeux et perspectives des appels à projets innovants" de Daniel Béhar, Emmanuel Bellanger et Aurélien Delpirou (07/06/2018).

Consulter le dossier

Rapport CGET sur la Cohésion des territoires - Juillet 2018

Le rapport sur la cohésion des territoires établit un état des lieux de la France partagé avec les associations d’élus. Dix années de crises, marquées par des évolutions de long terme (désindustrialisation, vieillissement de la population, polarisations démographiques et métropolisation), mais aussi par les transitions numériques et écologiques, ont donné lieu à un renouvellement accéléré des dynamiques territoriales. Loin de l’opposition binaire entre métropoles dynamiques captant les richesses et les opportunités et territoires périphériques sacrifiés sur l’autel de la mondialisation et délaissés par les pouvoirs publics, la France connaît une diversité de situations et d’opportunités.

Consulter le rapport

Actualités de nos partenaires