L'IAU île-de-France

L'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la Région parisienne (IAURP) a été créé le 4 mai 1960 par décret du ministre de l'Équipement, Pierre Sudreau, puis reconnu fondation d'utilité publique le 2 août 1960. Il devient, en 1976, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Île-de-France (IAURIF). En 2008 l'acronyme évolue pour devenir IAU île-de-France. Grande agence régionale d’urbanisme et de l’environnement, l’IAU offre une expertise pluridisciplinaire unique permettant de traiter à 360° les problématiques de développement des territoires. En septembre 2019 la fondation sera transférée à une association loi de 1901.

Missions

L'IAU île-de-France a pour mission essentielle de réaliser des études et travaux nécessaires à la prise de décision des élus du conseil régional d’Île-de-France. De l'échelon local à l'échelon des grandes métropoles, il intervient notamment dans de nombreux domaines tels que l'urbanisme, les transports et la mobilité, l'environnement, l'économie et les questions de société. Il apporte son soutien aux politiques d'aménagement et de développement des communes, des intercommunalités et des départements. Il réalise également pour les organismes qui lui en font la demande des études,tant en Île-de-France qu'à l'étranger.

Dates clés

L'IAU île-de-France devient L'Institut Paris Région

Conseil d'administration

La présidente et le bureau

Conseillers régionaux

  • Titulaires : Jean-Pierre LECOQ, Caroline COBLENTZ, Bruno BESCHIZZA, Christel ROYER, Denis GABRIEL, Carine MARTINI-PEMEZEC, Jean-Philippe DUGOIN-CLÉMENT, Véronique COTÉ-MILLARD, Charlotte BAELDE, Pierre SERNE, Maxime des GAYETS, Jonathan KIENZLEN, Vanessa GHIATI.
  • Suppléants : Jérôme CHARTIER, Marie-Dominique AESCHLIMANN, Thierry MEIGNEN, Vincent JEANBRUN, Manon LAPORTE, Frank CECCONI, Sylvie MARIAUD, Jean-François VIGIER, Marie-Christine DIRRINGER, Juliette ESPARGILIERE, Eddie AÏT, Loubna MELIANE, Céline MALAISE

Conseil économique, social et environnemental régional d’Île-de-France

  • Éric BERGER, président du CESER.
  • Titulaires : Sylviane DELMAS, Marie LEPRÊTRE.
  • Suppléants : Ugo LANTERNIER, Yazid KHERFI.

Le préfet

  • M. Michel CADOT, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris

Représentants de l’État

  • Mme Marie-Christine PARENT, directrice régionale de l’Insee
  • Mme Emmanuelle GAY, directrice régionale et interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement Île-de-France (DRIEA-IF)
  • M. Jérôme GOELLNER, directeur régional et interdépartemental de l’environnement et de l’énergie (DRIEE) Île-de-France

Cinq membres fondateurs

  • Le gouverneur de la Banque de France, représenté par M. Jean-Pascal PREVET
  • Le président du Crédit foncier de France, représenté par M. Florent LEGUY
  • Le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, représenté par Mme Marianne LOURADOUR
  • Le président du directoire du Crédit d’équipement des PME, représenté par M. Dominique CAIGNART
  • Le président de la chambre de commerce et d’industrie de Paris, représenté par M. Frédéric VERNHES

Plaquette institutionnelle

De la fondation d’utilité publique à l'association

En prenant la forme d’une association de personnes publiques à but non lucratif, l’IAU, l’agence régionale d’urbanisme et de l’environnement d’Île-de-France, ouvre à partir de 2019 ses instances et sa gouvernance aux partenaires désireux d’accéder à ses données et analyses, de bénéficier plus directement de ses travaux et de peser sur l’élaboration des idées et solutions pour l’Île-de-France de demain et d’après-demain. Ses fondateurs historiques, État et Région en tout premier lieu, souhaitent faire adhérer à l’IAU deux catégories de membres :

  • les collectivités locales – départements et communes – et leurs groupements, qu’il s’agisse des intercommunalités, des syndicats mixtes ou toute autre forme de coopération ;
  • les grands opérateurs publics de l’aménagement, des transports, de l’environnement, du développement économique et social.

Nos adhérents

Région

État

Collectivités

Organismes

Nos partenaires

Sous convention, en échange de données ou en partage d'expérience, l'IAU travaille en réseau à toutes les échelles territoriales. Cette liste, non exhaustive, fait apparaître l'étendue des principales coopérations.

  • Conseil départemental de Seine-et-Marne
  • Conseil départemental de Seine-Saint-Denis
  • Conseil départemental du Val-de-Marne
  • Mairie de Paris
  • Métropole du Grand Paris
  • Forum métropolitain du Grand Paris
  • Les établissements publics territoriaux
  • Les intercommunalités (CU, CA, CC)
  • Les communes

Que faisons-nous ?

Grande agence régionale d’urbanisme et de l’environnement, l’IAU offre une expertise pluridisciplinaire unique permettant de traiter à 360° les problématiques de développement des territoires. Il compte plus de 200 spécialistes qui fournissent études, diagnostics, bilans territoriaux, produisent et analysent des données, animent des formations… Ils sont répartis en trois pôles opérationnels : environnement, urbanisme et transports, économie et société.

Champs d'actions

Pôle urbanisme et transports

L’IAU intervient au stade de la définition du projet urbain et assiste les collectivités dans leur projet de territoire. Il assure le secrétariat de l’Observatoire régional du foncier, en partenariat avec la DRIEA. Il appuie la Région et les collectivités sur des analyses foncières dans les secteurs à enjeux, leviers de leurs stratégies d’aménagement.

Les études paysagères ou patrimoniales conduites par l’IAU sont structurantes pour les projets portés par les collectivités, qu’il s’agisse d’inventaires dans les parcs naturels, de classement de sites, de traitements de berges ou de sauvegarde de quartiers historiques. Elles vont du grand paysage jusqu’aux aménagements localisés.

Les nouvelles mobilités, le véhicule autonome, la logistique partagée, l’électromobilité, le mass transit : quelques sujets traités par nos experts pour aider les décideurs de la région, de la métropole du Grand Paris, de l’État, de la SNCF. Nos méthodes s’appuient sur du benchmarking international, l’analyse de mégadonnées, la modélisation et la géomatique.

La mission Planification accompagne les collectivités et territoires de projets dans la définition des dynamiques à l’oeuvre et leur traduction en termes de planification intégrée, stratégique et réglementaire. Elle assure également la veille et l’expertise juridiques dans l’ensemble des domaines liés à l’aménagement.

La mission Gouvernance décrypte l’organisation institutionnelle de l’Île-de- France et la mise en oeuvre des réformes territoriales. Elle analyse les déterminants sociospatiaux de ces mutations dans le contexte de la métropolisation. Elle développe une connaissance détaillée des ressources, y compris financières, des collectivités locales.

Pôle environnement

L'IAU développe une approche globale de l’environnement, sans cesse renouvelée, au service de la qualité de vie et de l’attractivité de l’Île-de-France. Son coeur de métier est l’intégration de l’environnement dans les plans, les politiques et les projets, ainsi que les articulations entre thématiques et territoires pour réussir les transitions.

Comme toute métropole concentrant habitants et activités, l’Île-de-France est exposée à des risques et nuisances. Le risque majeur reste la crue par débordement du système fluvial de la Seine. L'IAU propose de transformer ces contraintes en opportunités d’aménagements multifonctionnels et innovants favorisant la résilience urbaine.

L’ARB îdF a pour missions d’évaluer l’état de la biodiversité, de suivre son évolution, d’identifi er les priorités d’actions publiques, de diffuser les bonnes pratiques et de sensibiliser les publics à sa protection. Elle réunit l’ensemble des acteurs publics et privés pour être une agence opérationnelle, partenariale, tournée vers les territoires.

Au service de la transition énergétique et du climat, l’AREC intervient auprès des territoires sur la sobriété et l’effi cacité énergétique, les énergies renouvelables et de récupération, les plans climat, le changement climatique. Elle produit des ressources et expertises, accompagne et valorise les démarches et projets innovants, conseille et forme les acteurs.

L’Observatoire régional des déchets d’Île-de-France réunit l’ensemble des acteurs du secteur. Il assure ainsi une expertise collaborative des flux, des outils de traitement et de leur environnement économique. Il accompagne les collectivités, produit les indicateurs et anime une communauté technique autour des objectifs publics (zéro déchet).

Pôle économie et société

Le département Économie analyse et positionne les territoires dans de nombreux champs d’études (emploi, entreprises, foncier et immobilier, activités…), au regard des grandes mutations digitales, écologiques et sociales. Il est reconnu pour sa capacité d’insuffler des idées neuves dans les stratégies de développement et d’attractivité.

Évolution des modes de vie, des struc- tures familiales, des trajectoires résidentielles, dynamiques socioéconomiques, démographiques : ces mutations rejaillissent différemment dans l’espace. Nos analyses éclairent chaque territoire sur ses besoins en matière d’habitat et d’équipements pour y apporter des réponses sur mesure.

La mission Prévention sécurité travaille sur les phénomènes d’insécurité et de victimation, les politiques et dispositifs de sécurité et de prévention de la délinquance, ainsi que sur les pratiques et savoir-faire en matière de sécurité urbaine. Elle se positionne comme un observatoire, un centre de ressources et une plate-forme d’échanges.

L’Observatoire régional de santé d’Île-de- France étudie, suit et anticipe l’ensemble des aspects de santé des Franciliens, leurs spécifi cités, leurs déterminants sociaux et environnementaux, à différentes échelles géographiques. Il vise à exposer les inégalités sociales et territoriales de santé, très prononcées en Île-de-France, et à éclairer les politiques publiques.

L’IRDS recense les pratiques sportives des Franciliens, leurs évolutions et les freins à leur développement. Il étudie l’offre proposée par les collectivités, le mouvement associatif, les acteurs privés ; les formations et l’emploi liés aux activités sportives. Sa mission : aider à la défi nition de politiques publiques en faveur du sport.

Actions internationales

L’expertise IAU s’exporte sous forme de coopération décentralisée, ce qui permet l’échange d’expériences entre les métropoles. Ces dernières années, elle a touché Abidjan, Alger, Antananarivo, Beyrouth, Casablanca, Dakar, Hanoï, Pékin, Sao Paolo et Tunis. L’IAU participe aux débats internationaux sur la ville et les territoires auprès de multiples organismes : ONU-Habitat, Unesco, Metropolis, Metrex, WCCF... Il apporte également son appui au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et à celui de la Transition écologique et solidaire. Aussi, l’expertise de l’IAU est sollicitée dans le cadre de contrats en partenariat avec l’ingénierie française (Egis, Arep…) par l’Agence française de développement, les bailleurs internationaux, les États et collectivités locales étrangères en Europe, en Méditerranée, en Afrique subsaharienne, en Asie-Pacifique, en Amérique latine.

Programme partenarial

Après une année 2018 qui aura permis de consolider le positionnement de l’IAU dans son rôle d’agence régionale de l’environnement, autour notamment de la création de l’Agence régionale de la biodiversité en avril dernier, l’année 2019 s’annonce, pour l’Île-de-France et pour l’institut, comme une année pleine de promesses.
La mise en œuvre de nos stratégies énergie-climat, biodiversité, et alimentation sera de nature à nous faire gagner des points décisifs dans le combat contre le dérèglement climatique et l’érosion des ressources et des espèces. Les grands chantiers de transport incarnant « la Révolution des transports » décidée dès les premiers jours de notre mandat fourniront, à terme, un maillage d’une ampleur exceptionnelle de notre territoire par les transports collectifs, permettant ainsi d’améliorer la qualité de vie des Franciliens tout en apportant des réponses effi caces aux grands enjeux environnementaux actuels.
Ces enjeux sont au cœur de nos préoccupations. L’actualité de la fin d’année 2018, autour de la remise en cause de la trajectoire de la taxe carbone prévue pour 2019, a démontré que les politiques, notamment énergétiques, doivent être examinées sous l’angle de leur soutenabilité sociale et être accompagnées. Nul ne peut désormais contester que cet accompagnement de la transition écologique est une exigence, que seule l’écologie incitative peut donner les fruits escomptés, que la pression fiscale sur les ménages peut atteindre les limites du supportable.
C’est dans ce contexte qu’un organisme d’observation, d’expertise et d’ingénierie comme l’IAU trouve sa plus grande utilité. Car il ne s’agit pas de faire avancer telle ou telle idée préconçue, mais de réinventer constamment le cap du développement soutenable et des transitions nécessaires en se fondant sur des éclairages savants et raisonnés de toute la complexité des faits. Le politique, pour innover et décider, a besoin de ces éclairages.
Cet accompagnement sera particulièrement utile pour déployer efficacement notre stratégie de « Smart Region », et ainsi accélérer les dynamiques complexes d’innovation, d’attractivité et d’entreprenariat. Ces dynamiques vertueuses trouveront d’ailleurs à être confortées, dès 2019 et au-delà, par le Brexit qui offrira à notre région l’opportunité d’accueillir encore plus d’entreprises étrangères et de mettre en lumière ses atouts exceptionnels auprès des investisseurs et décideurs du monde entier.
Le programme partenarial 2019 de l’IAU refl ète ce travail de décryptage de la complexité et d’appui aux acteurs et territoires de l’Île-de-France pour tirer le meilleur parti de nos atouts et potentiels.
Le travail envisagé sera d’autant plus méritoire qu’il sera réalisé parallèlement à la transformation juridique et à l’élargissement de la gouvernance de l’institut. Une réforme ambitieuse qui trouvera son couronnement à l’automne prochain, lorsque nous accueillerons, à l’aube des 60 ans de l’IAU, les quarantièmes rencontres des agences d’urbanisme, en partenariat avec la Fédération nationale des agences d’urbanisme. L’avènement du nouvel IAU sera ainsi fêté devant toute la communauté des agences françaises, réunie en Île-de-France.

Valérie Pécresse
Présidente de la Région Île-de-France
Présidente de l’IAU îdF

Rapport d'activités

Le présent rapport d’activités porte sur une période de 18 mois couvrant l’année 2017 et le premier semestre 2018. Il rend compte, à travers une sélection de travaux, de la diversité des champs qu’il faut embrasser pour remplir cette fonction, pour saisir et donner à comprendre les réalités d’un territoire aussi riche et complexe que le nôtre.

Parti d’une fonction d’agence d’urbanisme au moment de sa création, l’IAU a vu le spectre de ses travaux d’études et de conseil s’élargir au fil du temps, jusqu’à s’étendre aujourd’hui aux politiques environnementales, à l’économie, aux questions sociales, à la culture, au patrimoine, au tourisme, à la santé, à la sécurité, aux sports, à l’urbanisme et à la mobilité.
De fait, d’année en année, l’IAU évolue pour être à chaque fois plus numérique, comme en attestent sa cartographie et sa puissance de calcul; plus environnemental, en renforçant ses ressources expertes en la matière; plus partenarial, en s’ouvrant à de nouveaux réseaux et en ambitionnant d’élargir bientôt sa gouvernance; et plus international, en dédoublant ses travaux à travers la planète et en développant ses publications en anglais.
Ce faisant, il s’efforce d’accompagner son temps, d’accompagner le changement.

Fouad Awada
Directeur général

Nos équipes

L'IAU compte plus de 200 spécialistes qui fournissent études, diagnostics, bilans territoriaux, produisent et analysent des données, animent des formations…

Organigramme

Vos interlocuteurs

Fouad AWADA
Directeur général

Tél. : 01 77 49 75 50 |   

Sébastien CHAMBE
Directeur général adjoint

Tél. : 01 77 49 77 59 |   

Élisabeth FAGUER
Directrice des études

Tél. : 01 77 49 79 54 |

Patricia BRISON
Partenariats

Tél. : 01 77 49 79 65 |

Éric HUYBRECHTS
Actions internationales

Tél. : 01 77 49 75 44 |     

Brigitte GUIGOU
Formation recherche

Tél. : 01 77 49 78 11 |     

Anca DUGUET
Directrice du département Urbanisme aménagement territoires

Tél. : 01 77 49 77 89 |

Dany NGUYEN-LUONG
Directeur du département Mobilité transports

Tél. : 01 77 49 77 44 |

Sandrine BARREIRO
Directrice de la mission Planification

Tél. : 01 77 49 78 07 |     

Léo FAUCONNET
Directeur de la mission Gouvernance

Tél. : 01 77 49 76 62 |

Christian THIBAULT
Directeur du département Environnement urbain et rural

Tél. : 01 77 49 77 65 |

Julie COLLOMBAT-DUBOIS
Directrice de l'Agence régionale de la biodiversité (ARB îdF)

Tél. : 01 77 49 76 06 |   

Christelle INSERGUEIX
Directrice de l'Agence Énergie-climat - AREC îdF

Tél. : 01 77 49 79 10 |   

Helder De OLIVEIRA
Directeur de l'Observatoire régional des déchets (ORDIF)

Tél. : 01 77 49 75 21 |   

Vincent GOLLAIN
Directeur du département Économie

Tél. : 01 77 49 76 77 |     

Martin OMHOVÈRE
Directeur du département Habitat société

Tél. : 01 77 49 76 64 |     

Sylvie SCHERER
Directrice de la mission Prévention sécurité

Tél. : 01 77 49 75 64 |   

Isabelle GRÉMY
Directrice de l'Observatoire régional de santé (ORS)

Tél. : 01 77 49 78 70 |   

Claire PEUVERGNE
Directrice de l'Institut régional de développement du sport (IRDS)

Tél. : 01 77 49 78 13 |   

Sophie FOULARD
Directrice du département Systèmes d'information

Tél. : 01 77 49 76 34 |     

Sophie ROQUELLE
Directrice du département Communication

Tél. : 01 77 49 78 83 |     

Linda GALLET
Cheffe de service Médiathèque

Tél. : 01 77 49 79 63 |   

Yves BOULET
Directeur du département Budget Finances

Tél. : 01 77 49 76 61 |

Laurence DERUELLE
Directrice du département Ressources humaines et Moyens généraux

Tél. : 01 77 49 76 29 |

Pascal CHOISIER
Chef de service Moyens généraux

Tél. : 01 77 49 75 19 |

Métiers

Départements dédiés

Créée en 2018, l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) est le fruit d’un partenariat fort entre la Région Île-de-France et l’Agence française pour la biodiversité (AFB), avec l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU îdF) comme opérateur et le soutien de l’État et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie. L’ARB îdF constitue une plateforme de coopération renforçant les missions de services publics de ces organismes.
Délégation territoriale de l’AFB, l’ARB îdF a pour missions d’évaluer l’état de la biodiversité, de suivre son évolution, d’identifier les priorités d’actions régionales, de diffuser les bonnes pratiques et de sensibiliser le public à sa protection. Née de Natureparif et forte de 10 années d’action au service de la biodiversité, son objectif est de renforcer l’action engagée et de l’ancrer durablement dans les territoires, tout en contribuant activement à la Stratégie nationale pour la biodiversité. Avec une nouvelle fonction d’ingénierie territoriale, l’Agence travaille aussi à l’émergence et l’essaimage de projets vertueux. Portée par le département dédié à la biodiversité de l’IAU îdF, c’est la 1re agence régionale de la biodiversité opérationnelle sur le territoire français.

www.arb-idf.fr

Sous l’impulsion du conseil régional d’Île-de-France, l’ORDIF a rejoint le 1er août 2017 l'IAU sous la forme d’un département dédié bénéficiant d’une gouvernance spécifique qui regroupe l’ensemble de ses partenaires. L'ORDIF a pour objet de développer la connaissance et la diffusion d’informations et d’élaborer des indicateurs en matière de déchets en Île-de-France. Il constitue un outil d’analyse et de suivi permanent permettant d’élaborer des choix techniques notamment dans le cadre des politiques publiques. Dans ce but il crée, développe, gère et met à jour une base de données susceptible d’être intégrée aux différents systèmes d’informations géographiques régionaux. Il réalise également des bilans, synthèses, enquêtes, documents rédigés, graphiques et cartographiques, sur la base des différents éléments d’information scientifique et technique, mis à disposition par les différents partenaires et professionnels concernés. Il favorise les échanges entre les différents acteurs publics, associatifs et privés intervenant dans son champ de compétences.

www.ordif.com

Depuis août 2017, l’AREC est le département Énergie et climat de l’IAU. Depuis 1994 l’AREC Île-de-France accompagne les territoires franciliens dans leurs démarches énergie climat. Elle met en œuvre les principes du développement durable pour contribuer au déploiement d’une culture énergie climat qui favorise la prise de conscience ; pour accompagner les acteurs dans leurs projets d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables ; afin de favoriser le développement de projets de territoires tels que les plans climat, les agendas 21, la lutte contre les précarités énergétiques…. L’AREC détecte et valorise les bonnes pratiques, expérimente et dissémine les démarches innovantes, défriche de nouveaux sujets qu’elle partage au sein des réseaux qu’elle anime. Elle est présente avant tout sur le territoire francilien. Elle contribue également aux niveaux national et international en apportant son expertise dans différents groupes de travail et au sein de réseaux tels que le RARE et la FEDARENE. Le plus grand nombre d’acteurs doivent partager ces enjeux cruciaux pour l’évolution de notre région ; l’AREC y contribue au quotidien.

www.arec-idf.fr

Premier Observatoire régional de santé (ORS) créé en France en 1974, l’ORS Île-de-France conduit, en toute indépendance scientifique, de nombreux travaux qui dressent le portrait de la santé des Franciliens dans tous ses aspects. Conformément aux voeux du conseil régional, il est devenu un département technique de l'IAU îdF. En 1983, dans le cadre de la décentralisation, l’État et la Région réaffirment leur intérêt pour l’ORS et signent une convention posant les principes d’une définition conjointe des objectifs de l’ORS et d’un financement à parts égales de son fonctionnement. L’ORS rassemble et produit des données relatives à l’état de santé de la population francilienne et à ses déterminants. L’ORS conduit des analyses épidémiologiques, construit des indicateurs, rédige des synthèses de la littérature, s’implique dans des groupes de travail... Lorsque l’information est inexistante ou parcellaire, l’Observatoire peut être amené à réaliser des enquêtes, quantitatives ou qualitatives, sur le territoire francilien ou de plus grande ampleur. L’ORS a, de plus, une expertise dans l’analyse spatialisée des données et participe au système d’information géographique de la santé en Île-de-France.

www.ors-idf.org

L'Institut régional de développement du sport a été créé fin 2006 après avoir été envisagé lors de la signature du contrat de plan État-Région. Il a été installé à l'IAU en tant que département technique. Ses observations et études portent notamment sur les attentes et les pratiques sportives des Franciliens ; l'offre proposée à la population francilienne par le mouvement associatif, les collectivités territoriales et les acteurs privés ; la répartition de cette offre sur l'ensemble du territoire francilien ; l'emploi lié aux activités sportives ainsi que l'offre de formation préparant aux professions concernées ; la vie associative et l'implication des bénévoles dans le développement des pratiques sportives.

www.irds-idf.fr